Le renard est venu faire des siennes parmi les poules, coqs et poussins qui se promenaient en liberté autour de la yourte.

La maman des plus jeunes poussins a d'abord disparu, le coq a bien essayé de la défendre, il a perdu quelques plumes, mais n'a pas réussi à éloigner le prédateur

Et deux jours plus tard, c'était au tour d'une belle petite poulette que je prévoyais de garder (car elle était vraiment très jolie) de finir en charpie

 

Il a donc fallu, pour préserver celles qui restent, que je les enferme à l'abri

Après un jour complet enfermées dans leur cabane pour la nuit, je leur ai réouvert, mais plus de totale liberté ! Un grillage les empêche de vadrouiller comme elles veulent ; il est trop petit à mon goût, je vais donc l'agrandir dès que possible, réduire aussi sans doute le cheptel, mais je n'ai plus envie de voir partir mes bêtes dans la gueule du filou.

100_6735

Et les hôtes n'auront plus la joie de voir gambader les cocottes autour de la yourte

Dommage ....