Dans la petite "cabane" à la porte jaune, le visiteur de la yourte trouvera des toilettes sèches...

Si j'ai tenu à utiliser ce moyen d'évacuation (de recyclage serait plus juste) des déchets humains, c'est simplement parce que je suis sensible à la préservation de l'environnement et à une gestion raisonnée de l'eau.

Pourquoi utiliser en moyenne 10 litres d'eau POTABLE si précieuse de nos jours à chaque petit pipi des membres d'une famille pour évacuer nos déchets alors que d'autre moyens bien plus écologiques existent, à moindre frais en plus ?

Avec une moyenne de 5 passages aux toilettes par personne et par jour, multipliée par le nombre de personnes du foyer et le nombre de jours dans l'année, (ce qui représente 18250 litres d'eau par an et par personne, faites donc le calcul !) c'est une économie de 100 à 150€ par an que l'on peut faire ! Autre avantage : il n'y a jamais de toilettes bouchées ! Bien sûr, il faut vider le seau, ce qui n'est pas forcément le plus agréable, mais quand on sait que les déjections humaines, une fois recouvertes de sciure ou de copeaux n'ont absolument aucune odeur, c'est déjà plus facile. Le jeu en vaut bien la chandelle, à mon avis .... Une fois compostés, ils serviront d'engrais très utiles à nos arbres fruitiers et aux fleurs, encore une belle économie, et un pied de nez aux fabrications chimiques qui polluent plus qu'elles n'engraissent (si ce n'est le portefeuille des fabricants)

Outre cette économie d'eau POTABLE conséquente, surtout si elle est multipliée par le nombre d'utilisateurs de toilettes sèches, nos nappes phréatiques en sont d'autant plus préservées. Car, il ne faut pas se leurrer, où vont donc nos cacas ? Après traitements (ce qui coûte encore bien cher à la collectivité), ils finissent dans les nappes, dans lesquelles on puise ensuite pour refaire de l'eau potable !! Cercle infernal qu'il est pourtant possible de réduire par un comportement plus réfléchi de l'utilisation d'une ressource indispensable à toute vie...

Là est mon avis, en tous cas....

Comment cela fonctionne alors ?

C'est bien simple : les déjections humaines sont récoltées (souvent dans des lieux fabriqués "maison" qui ont du charme...), dans un seau, une poubelle ou autre, enfin bref un grand récipient, dans lequel on met, une fois les besoins faits, une louche de sciure, copeaux de bois, feuilles sèches ou autre, en tous cas, une matière sèche qui a le pouvoir d'absorber les odeurs et d'aider au dessèchement des déjections. Surtout pas d'eau à ajouter, ce serait justement là que les odeurs apparaitraient ! Une fois par jour ou un peu plus selon la taille du seau et le nombre d'utilisateurs, on récupère le contenu du récipient, qu'on composte ensuite dans un coin du jardin, et qu'on peut utiliser au bout de quelques mois comme un engrais efficace et gratuit pour les plantations du jardin. Pour plus d'efficacité encore, on peut séparer les urines des selles solides, le déssèchement est plus rapide.

Alors, pas d'eau potable gâchée pour des inutilités, pas de toilettes bouchées, pas d'engrais à acheter, des nappes phréatiques préservées, une économie pour tout le monde.... ça ne vous donne pas envie d'aller dans la petite cabane à la porte jaune au fond du jardin ? Rassurez-vous, je me charge, moi de vider le seau !